Requalifier l’ex-RN 3

Le canal de l’Ourcq et l’ex-RN 3 traversent le Département de la Seine-Saint-Denis d’Est en Ouest, constituant un élément fort de l’identité de ce territoire. Les bords du canal de l’Ourcq sont composés de territoires divers : friches industrielles, espaces paysagers, zones d’habitat collectif ou de pavillons. En partie marqués par la désindustrialisation, ils recèlent de nombreuses potentialités de développement.

  • Pour encourager ces initiatives, le Département de la Seine-Saint-Denis, porteur du projet T Zen 3, a inscrit le secteur RN3 – canal de l’Ourcq comme territoire stratégique dans son Agenda 21. L’initiative « Ourcq en mouvement », regroupant plusieurs partenaires, a identifié des axes stratégiques pour la revalorisation du territoire du canal : traitement de l’espace public autour des berges, requalification urbaine de l’ex-RN 3, création de logements, bureaux et activités commerciale, afin d’améliorer le cadre de vie des habitants.
  • Le T Zen 3 s’inscrit dans cette volonté de développement économique du canal de l’Ourcq.

Découvrir le territoire et les communes traversées par le projet de T Zen 3

Sécuriser les déplacements sur l’ex-RN 3

  • Le trafic automobile sur l’ex-RN3 est actuellement très dense. Certains tronçons de l’ex-RN 3 supportent un trafic moyen dépassant les 40.000 véhicules par jour (section comprise entre le Pont de Bondy et la RD 117 à Pavillons-sous-Bois), ce qui en fait l’axe au plus fort trafic sur le Département (hors autoroute).
  • L’ex-RN3 présente également un taux d’accidents plus élevé que la moyenne des anciennes routes nationales et des routes départementales. La portion la plus critique se trouve notamment entre la Porte de Pantin et le carrefour des Limites.
  • Avec l’arrivée du T Zen 3, un nouveau séquençage des feux sera repensé le long l’ex-RN 3, permettant de fluidifier le trafic des voitures et de garantir la priorité au T Zen 3.
  • Par son offre de liaison rapide et efficace, des temps de parcours garantis et une desserte jusqu’à Paris, le T Zen 3 va favoriser le report modal, diminuant ainsi le trafic de véhicules sur l’ex-RN 3.

Réaménager l’espace urbain

  • L’ex-RN 3 est actuellement étroite sur certains tronçons ; son aspect assez contraint est peu homogène sur l’ensemble du linéaire.
  • L’installation d’un nouveau mode de transport le long de l’ex-RN 3 va permettre d’harmoniser l’ensemble de son linéaire, par un traitement paysager et architectural de l’espace urbain. Plus de 200 arbres supplémentaires seront plantés le long du tracé du T Zen 3.
  • Outre l’installation d’un site propre pour le T Zen 3, des itinéraires cyclables seront aménagés tout le long du tracé (pistes cyclables sur les trottoirs, bandes cyclables sur chaussée, zone 30).

Les carrefours de l’ex-RN 3

Pour laisser la priorité au T Zen 3 et pour sécuriser les déplacements, les carrefours vont être réaménagés.

Les carrefours et les traversées piétonnes se feront en plateau, avec des limitations de vitesse à 30 km/h.